top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMatthieu Rudaz

Fin de saison sur ma nouvelle Husquvarna Norden 901

Dernière mise à jour : 11 sept. 2022

Cette année 2022 une idée d'évasion et de grand espace à germé au plus profond de moi. Mon expérience sur route et sur circuit ne me suffise plus . L'idée de revenir à l'essentielle au plus proche de la nature est devenu une réelle motivation.


Après avoir vendu ma BMW s1000rr avec un gros pincement au coeur je me suis mis à la recherche de ma future monture. Il faut parfois laisser derrière nous certaines choses pour en découvrir de nouvelles. Mes critères ont d'abord été le poids, le confort pour les longs trajets surtout en duo. Une moto qui peut aller partout, agile et qui est présente quand il faut mettre du gaz histoire à pas s'ennuyer pour des sorties entre amis.

« J'ai opté pour la dernière scandinave. Atypique robustes, performante et épuré parfaite pour découvrir de nouveaux horizons ».

Surpris par son agilité et son confort j'ai d'abord dû m'adapter à la conduite qui est vraiment différente de la sportive mais j'ai tout de suite apprécié. Une vraie baroudeuse avec différents modes de conduite selon les terrains. Quant au moteur il est bien présent et les bi-cylindres ronronne avec élégance, on ne s'y lasse pas !



Afin de testé la Norden 901 en duo je me suis rendu au col du Grand St-Bernard.


Avant de partir, j'ai cassé les sangles du sac qui était fourni avec celui-ci, c'est vraiment de la camelote. Impossible de serrer mes affaires correctement donc j'ai opté pour deux petites spansets pour bien serrer le toute sur mon porte baguage. Parfait départ 8 heures du matin direction le Valais avec un sac de 15 kg et mon passager. J'arrive à un poids total de 285 KG de charges sans moi. Tout se passe merveilleusement bien, le temps est magnifique et la moto répond parfaitement sur certains passages ou le bitume est déformé ou cassé par le temps. Cependant, la moto reste délicate au manœuvre à basse vitesse une fois chargé, mais je pense que cela est plus une question d'habitude et de pilotage.



Mon passager est ravi, il est bien content de ne plus serrer les fesses sur la sportive. Un petit vent frais nous accompagne pendant la montée avant de nous arrêter pour faire griller notre repas au abord de la route en lacets et du ruisseau. J'ai testé la Norden dans son élément en traversant le ruisseau pour atteindre la route en terre de l'autre côté, je ne suis pas déçu de mon expérience, on peut vraiment dire qu'elle va partout et qu'elle est façonné pour l'aventure. J'ai hâte de faire des kilomètres avec et de partir à l'aventure.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarii


bottom of page